Lancé en novembre 2002, ce coupé GT est le successeur de la Ferrari 550.

La Ferrari 575 Maranello fait sans aucun doute partie des Ferrari les plus désirables. Désirable parce qu’elle est la version améliorée de celle qui a marqué le retour des GT V12 à moteur avant, la 550 Maranello, l’architecture historique des Ferrari, celle dont Enzo était l’ayatollah. Désirable parce qu’elle est belle à se damner, l’une des modernes possédant une ligne très pure et intemporelle, dans la lignée des 250 « châssis court », 275 GTB et 365 « Daytona ». Parce qu’elle est la première V12 à avoir adopté la boîte F1.

Sur la route cette GT est exceptionnelle. Bien que les sièges soient fermes, vous parcourez les kilomètres avec un plaisir immense. La perspective de ce capot, le couple et le souffle inépuisable du 5,75 litres, qui gronde puis hurle, avec une poussée exponentielle. C’est tout simplement parfait. Elle est lourde certes, mais cela ne se ressent pas sur route ou autoroute. C’est une voyageuse hors pair ! d’autant que le coffre est grand et la plage arrière bien pratique pour envisager de partir à deux en vacances, loin, très loin. La direction est lourde, ultra incisive, c’est même surprenant pour une GT de ce gabarit : elle est aussi précise qu’une sportive plus légère.

Pour conclure, la 575 Maranello est l’essence même de la GT, ce qui se fait de mieux dans la catégorie : incroyablement belle, rapide, puissante, stable, sonore, communicative, intemporelle et… magique ! Elle est la digne descendante des légendes de Ferrari, elle est la Ferrari dans tout ce qu’on peut en attendre.

La 575 Maranello proposée à la vente fut livrée neuve en Italie, dans la plus belle et désirable combinaison de couleur bleu cuir havane.

N’affichant que 30000 km, elle est en très bel état d’origine, toujours parfaitement entretenue.

Toujours munie de ses plastiques de protection des moquettes, de ses manuels, trousse à outils et jeux de clefs complets.

Futur collecter dans la grande lignée des Ferrari à moteur v12, à ne pas laisser passer avant que l’intérêt déjà grandissant pour ces modèles ne vous dissuade.