Pour 1990, soit quatre ans après la sortie de la première Sierra RS Cosworth, radicale mais impétueuse, Ford poursuit les évolutions de son égérie des rallyes.

Après avoir arrondi les angles, tant pour le style extérieur (une berline tri-corps 4 portes plus classique depuis 1987) que pour la tenue de route, Ford passe au sport intégral. En adoptant la transmission intégrale, et avec un 2 litres turbo Cosworth qui gagne 14 ch, la Sierra RS 4×4 repousse les limites et gratifie son conducteur de sacrées performance.

Sous une plastique toujours discrète, mais soulignée d’appendices qui ne tromperont pas les amateurs passionnés de voitures de sport (aileron, bouclier proéminent, jantes alu 15 pouces…), elle change de catégorie laissant derrière elle définitivement les Renault 21 Turbo Quadra et la Lancia Delta Integrale.

Le moteur déjà vigoureux de la Sierra Cosworth développe pour l’occasion 16ch de plus, soit 220 au total, pour 1300Kg, le rapport poids/puissance est de 6 Kg/ch. Le bloc 2L a aussi été profondément remanié au niveau de sa conception et sa fabrication tout en gardant la même cylindrée. Les versions catalysées (culasse verte) et non catalysées (culasse rouge) ont pour particularité d’offrir quasiment les même valeurs et les mêmes performances. Cette mécanique très respectable permet à la Sierra des chronos de premier ordre : 7″ pour le 0 à 100 Km/H, 26″6 pour le 1000m DA. La Sierra Cosworth 4×4 dispose également d’une nouvelle boîte (MT75) très agréable et très bien étagée.

La transmission intégrale à différentiel central et viscocoupleur répartit le couple à 34% sur l’avant et à 66% sur l’arrière. Le pont arrière reçoit également un viscocoupleur. La répartition des masses est proche de 50/50 entre l’avant et l’arrière. La Sierra Cosworth dans sa version 4×4 est une auto fabuleuse à conduire. Aussi performante et sportive qu’agréable et facile au quotidien. Avec une répartition intéressante du couple, la Sierra est sportive à souhait, gardant à la limite un caractère de propulsion. Aussi à l’aise sur les grandes autoroutes que sur les petites routes sinueuses, elle est assurément l’une des Ford les plus excitantes à conduire qui aient existées.

Produite à 9250 exemplaires, elle est devenue un vrai collector, encore si vous êtes à la recherche d’un exemplaire n’ayant jamais subit les outrages du tuning ou des sorties circuit.

 

La Ford Sierra Cosworth 4×4 proposée à la vente est vraiment exceptionnelle,

Livrée en Janvier 1991 à son premier propriétaire italien, il va conserver sa voiture jusqu’en 2016, date à laquelle elle sera achetée, révisée puis exportée à Luxembourg.

N’affichant que 48300 Km d’origine, dans sa stricte configuration d’usine, et jamais accidentée (tous les joints des ailes sont encore d’origines).

Le dossier de cette Sierra est complet, carnets d’entretien et manuels d’utilisation sont toujours présents dans la pochette d’origine, accompagnés des 3 clefs de la voiture, de la carte de garantie ainsi que du catalogue d’époque remis lors de la commande.

Même les mousses d’origine recaro servant à régler l’appui lombaire sont toujours dans les pochettes d’origine.

Les autocollants papiers de contrôle de fabrication du véhicule sont toujours visibles dans les entrées de portes et de coffre, ils ont maintenant été recouverts d’un adhésif transparent pour les conserver.

Disposant de l’intérieur cuir, du toit ouvrant, des 4 vitres et rétroviseurs électriques, de la fermeture centralisée, du pare-brise chauffant (d’origine),

Disponible immédiatement, visible sur rdv.