Suite au coup d’éclat provoqué par la E 190 2,3l – 16v , Mercedes va procéder à une suite de modifications, ou plus exactement d’évolutions, pour augmenter sans cesse le niveau de performances de celle qui se trouve désormais confrontée à de plus en plus de rivales. Avec la sortie de la version 2.5-16 en 1988, la guerre est ouvertement déclarée à la BMW M3, celle qui la première a eu l’audace de venir contester la suprématie de l’étoile de Stuttgart. Produite à seulement 5743 exemplaires, de Juillet 1988 à Juin 1993.

Sobre et élégante, cette Mercedes arbore une tenue de sport relativement discrète. La 2.5-16 se distingue également par ses laves-phares montés de série en France et deux nouvelles teintes « almandine red » et « astral silver » qui s’ajoutent au gris métalisé (rauchsilber) et au noir (blauschwartz). Mais voilà, on redécouvre finalement aujourd’hui ces formes d’une autre époque et la 190 E 2.5-16 est toujours imprégnée de cette classe innée qui caractérise chaque Mercedes-Benz.

Contrairement aux habitudes maison consistant à chercher la performance par la cylindrée et le couple, le moteur de la Mercedes 190 E 2.3-16 faisait appel à des solutions inhabituelles. Et pour cause, le spécialiste Anglais Cosworth fut chargé du développement d’un moteur 4 cylindres à 16 soupapes issu du bloc en fonte 2,3 Litres de la E230. Conservant cette excellente base mécanique, les motoristes de Mercedes vont en faire évoluer dans un premier temps la cylindrée, essentiellement pour compenser le creux à bas régime du moteur 16s et ainsi améliorer les capacités de reprise. De 2299 cm3, la cylindrée passe donc à 2498 cm3 par augmentation de la course des pistons, ce qui a impliqué une modification du carter-cylindres, des bielles et du vilebrequin. Pour compenser le côté moins « carré » du moteur 16s, les ingénieurs ont ausi monté des pistons plus légers et modifié les arbres à cames ainsi que le collecteur d’admission et la boîte à air, tout ceci étant destiné à faire entrer plus d’air dans les cylindres de cette Mercedes de sport. On note également un volant moteur allégé, allant dans le sens d’une recherche de spontanéité et de vivacité de la mécanique. La transmission est quant à elle identique à celle de la 2.3-16, avec sa boîte inversée Getrag à 5 rapports. Si les valeurs de rendement spécifique sont en baisse, la puissance grimpe de à 195 ch (204 ch à 6800 tr/mn sans catalyseur), obtenus à 6750 tr/mn contre 185 à 6200 sur la Mercedes 2.3-16 (non catalysée). Le couple progresse différemment puisqu’on atteint désormais 230 Nm entre 5000 et 5500 tr/mn contre 235 à 4500 tr/mn. Il semble donc clair que le 2L5 possède encore les gènes sportifs du 2.3, mais avec une plus grande répartition sur la plage de régimes.

En ce qui concerne les trains roulants, l’intégralité des choix de suspensions et de réglages de trains roulants ont été conservés entre la 2.3 16s et la 2.5 16s. Le train arrière est ainsi doté d’un correcteur d’assiette avec des sphères de pression, système qui peut en option être étendu aux quatres roues avec une commande de réglage au tableau de bord. L’ASD est également monté en série, comme sur les dernières 2.3-16. Il s’agit d’un contrôle électronique de différentiel autobloquant qui permet de varier de 0 à 100% le blocage de la roue qui patine jusqu’à 30 km/h, ensuite le pont se comporte comme un autobloquant classique à 35%. Toujours confortable et très équilibrée, la Mercedes se montre impériale en conduite sportive.

 

La 190 E proposée à la vente est une version 2,5l – 16v avec boite automatique.

Vendue neuve en Allemagne, elle fut rachetée en 2010 à son 1er propriétaire avec 95000 km, par le centre Mercedes-Benz Classic et subit une remise en état complète avant d’être vendue à son deuxième et actuel propriétaire.

Affichant aujourd’hui 102800 km elle se trouve dans un état exceptionnel,

Dotée neuve de la climatisation et du toit ouvrant, elle représente la configuration idéale pour une utilisation quotidienne.

Cette E 190 dispose de son carnet d’entretien d’origine ainsi que de ses manuels et vient de recevoir une révision complète.

Véhicule vendu, n’hésitez pas à prendre contact si vous êtes à la recherche d’un modèle similaire.