Quatrième de la longue série des MG Midget d’avant-guerre, après la M, la C, la D, la J a été présentée en juillet 1932.

Alors que la M était une Morris Minor affûtée, la C une voiture conçue avant tout pour la course, la D un brouillon de sportive routière un peu lourde pour sa cylindrée, la J a été la première vraie sports-car  grand public de la marque. Elle était proposée en deux versions : J2 à deux places comme son nom l’indique.

Châssis surbaissé, 4 cylindres de 847 cm3 à arbre à cames en tête autorisant 5500 t/min, culasse cross-flow, 2 carburateurs SU, elle revendiquait 36 ch pour un poids de 650 kg et une vitesse maxi de 80 miles à l’heure. Autre particularité mécanique, la boîte 4 de type crash-box, était dotée de deux rapports très courts qui permettaient d’affronter sereinement les ‘trials », ces montées en quasi tout-terrain dans des chemins creux, très en vogue en Angleterre, et de deux autres très longs pour se rendre à l’épreuve le matin et en rentrer le soir.

Le J2 Midget était accessible pour seulement £ 199 10s et était à la portée de nombreux amateurs de l’époque.

Basée sur le design réussi du type C ou Montlhery Midget, un dérivé direct du type M. Dès le départ, la voiture se présente comme une voiture de sport avec tous les équipements caractéristiques de son époque, un réservoir d’essence monté à l’arrière avec un énorme bouchon à ouverture rapide, un pare-brise plat et rabattable avec écrans aérodynamiques en option, des roues fils, et un volant plat à lame flexibles.

Une jauge de température, une horloge électrique, une sangle de capot en cuir et les grilles de protection pour les phares et le radiateur pouvaient compléter l’équipement pour un coût supplémentaire de £ 12 12s.

Alors que son prédécesseur, la J1 était disponible avec 4 places en carrosserie ouverte ou fermée, le J2 était strictement une 2 places et conçue sur le modèle des voitures de sport MG.

Le moteur de 847cc est dérivé de celui utilisé sur le type M. Avec une culasse à flux croisés de huit port et carburateurs double SU, développant une puissance de 36 ch à 5500 tours/min.

La boîte de vitesses a quatre vitesses, contrairement aux précédents boîtes de vitesses des types M et D.

En option la boite pouvait être préselective.