La 356 fut la première voiture de la marque allemande Porsche. Conçue par Ferry Porsche sur les bases mécaniques de la Volkswagen Coccinelle et dessinée par Erwin Komenda, elle sera produite en série de 1948 à 1965.

Initialement disponible en coupé, en cabriolet puis en speedster, la 356 a connu de nombreuses évolutions lors de sa production. Sa puissance culminera à 155 chevauxavec la 356 Carrera 2000 GS/GT.

Ultime évolution de la Porsche 356, le modèle C est présentée à Francfort en 1962, soit un an seulement avant l’année où la nouvelle Porsche 911 va faire son apparition. Les différentes versions du 1600 reçoivent quelques améliorations au niveau du refroidissement et des alliages pour optimiser leur fiabilité.

Le 1600 SC (Super C) remplace le 1600 S 90. Avec 5 ch supplémentaires, un embrayage renforcé, un autobloquant en option et des amortisseurs Koni, la SC restera la dernière version sportive de la Porsche 356 jusqu’à l’arrêt du modèle en 1965, la Carrera 2 ayant déposé les armes en 1964. Evolution limitée des toutes dernières B, la 356 C apparaît plus que jamais séduisante, malgré ses 15 ans de carrière bien remplie !

Esthétiquement elle adopte de nouvelles jantes mais conserve intégralement la ligne des 356 B. Dans l’habitacle, pas de révolution non plus puisque la planche de bord est simplement un peu modifiée. Les sièges sont plus accueillants et la position de conduite progresse un peu.

Dans sa version cabriolet, la Porsche 356 C inaugure une capote fermeture éclair facilitant sa mise en place. Le freinage gagne les 4 disques de la 356 B Carrera 2 tandis que le 1600 60 ch de base disparaît au profit du 1600 75 ch. Au printemps 1965, la Porsche 356 tire définitivement sa révérence sous la forme d’un cabriolet 356 C.

 

Propriété du même collectionneur français depuis vingt ans cette Porsche 356 SC de 1964 a été entièrement restaurée depuis la coque nue, un dossier de la restauration est disponible.

Restaurée dans le but de participer à des rallyes de régularité cette 356 bénéficie de quelques améliorations, pompe à essence électrique, allumage électronique, freinage double circuit, échappement amélioré et filtre à air spécifique .

Toutes ces améliorations peuvent facilement être retirées et la voiture remise en configuration d’origine.

La sellerie a été refait intégralement en cuir connolly rouge.

Cette Porsche 356 est vendue, n’hésitez pas à prendre contact si vous êtes à la recherche d’un modèle similaire.