En septembre 1988, au Mondial de l’automobile de Paris, Porsche présente la remplaçante de la 911 Carrera 3.2 : la 911 type 964. Stupeur ! Si la ligne est presque inchangée, les jantes Fuchs sont abandonnées au profit des Speedline en 16″ et la nouvelle venue est disponible uniquement en transmission intégrale ! D’où son appellation « Carrera 4 ».

En réalité, il ne faut pas se fier aux apparences, car la 911 type 964 est nouvelle à 87%. Aucun élément mécanique n’est repris de la Carrera 3.2. Le flat 6 a évolué pour voir sa cylindrée grimper à 3,6 litres et sa puissance à 250 ch, la boîte est toujours la G50 des dernières Carrera 3.2 mais a été revue pour l’occasion et porte le code G64, les trains roulants sont totalement revus, l’électronique débarque en force, la transmission est désormais intégrale de façon permanente. Et à la conduite, la 911 Carrera 4 est bien évidemment transfigurée. Son comportement s’est assagi et simplifié pour le commun des mortels notamment grâce à sa transmission intégrale répartie à 31% sur l’avant et 69% sur l’arrière via des embrayages pilotés électroniquement.

Toutefois, n’allez pas croire qu’elle demeure reposante en toute circonstance et que votre complet ne sera pas froissé à allure soutenue. Heureusement, le sport est toujours là, de même que les sensations et la sonorité mythique du Flat Porsche. A propos, pourquoi une transmission intégrale ? Porsche tient en réalité à miser sur l’image technologique très forte de la transmission intégrale qui avait court dans les années 80. Il faut en effet se rappeller pour cela du prototype de 911 Cabriolet à 4 roues motrices exposée au Salon de Francfort en Septembre 1981, puis de l’engagement du constructeur en rallye raid avec la 911 SC Safari en 1984. Certains prédisaient même qu’un jour, toutes les voitures seraient équipées de série de la transmission intégrale, notamment en compétition. La Porsche 959, bien que coûteuse pour Porsche, fut un formidable laboratoire roulant et un véhicule image très bénéfique pour la marque, et en rallye, on ne jurait que par la transmission intégrale. Porsche s’essaya même à l’intégrale sur piste avec la 961 engagée au Mans en 1986 et 1987. Tout semble donc très rose pour Porsche et sa nouvelle génération de 911, qui sort l’année suivante la 2 roues motrices.

La 964 proposée à la vente est une très recherchée Phase 2 (après 1992), gommant les premiers problèmes d’étanchéité et de fiabilité des premières versions.

Version Carrera 2 et boite manuelle.

Mise en circulation 04/1995, modèle 1993

Voiture française, avec historique complet, dossier, carnet et factures.

85000 Km d’origine.

Peinture d’origine, jamais accidentée.

Toujours conservée amoureusement, elle n’a jamais été utilisée en hiver, la paraffine des passages de roues, le traitement de zingage d’origine de toutes les pièces, l’état des caoutchoucs et des joints en attestent.

Etat réellement exceptionnel.

Options

– pont autobloquant
– toit ouvrant
– climatisation
– essuie-glace arrière
– ordinateur de bord
– sièges cuir électriques

Révision récente avec remise en état de la climatisation.

Aucun frais à prévoir.

Vendue avec son set de roues d’origine en plus.

Cette 964 est vendue, n’hésitez pas à prendre contact si vous êtes à la recherche d’un modèle similaire.