C’est en 1983 que Peugeot présente sa 205, une petite voiture dont le succès est nécessaire pour remettre à flot Peugeot alors en mauvaise passe financière. Et pour assurer son succès, Peugeot ne lésine pas avec les moyens, car une version turbo 16 vient épauler la voiture de série par un affichage médiatique dans le championnat du monde des rallyes; tandis que la version GTI apparaît en 1984 et va devenir LA référence sur son secteur.

Mais voilà, entre la XS et la GTI, la gamme des 205 sportive présente un trou que Peugeot s’attèle à combler. La voiture devra avoir un moteur de 1.300cm3 au maximum pour courir aux côtés de la Citroën AX Sport présentée en 1987 qui avait connu un bon lancement.

D’ailleurs, pour concocter cette nouvelle 205 sportive, Peugeot reprend le moteur de l’AX Sport mais va prendre une voie totalement différente : faire la chasse au poids. Cette recette est totalement inspirée de la Samba rallye jusqu’à en reprendre le nom, car la nouvelle venue s’appellera 205 Rallye, et ce nom va rester graver dans l’histoire pour tous les fans de compétition et de rallye en particulier.

Présentée en 1988,   la 205 Rallye présente donc un équipement très spartiate pour afficher sur la balance un poids de 750kg. Tout ce qui est superflu a été enlevé : pas d’antibrouillards, un bouchon d’essence sans serrure, de simples jantes tôlées, un seul rétroviseur extérieur, deux fauteuils baquets et une banquette arrière réduite à sa plus simple expression.

Pour le côté sport, l’habitacle de la 205 Rallye s’équipe quand même d’une moquette rouge vive, tout comme les ceintures de sécurité elles-mêmes colorées. L’instrumentation est réduite elle-aussi à son minimum, la 205 Rallye fait toutefois l’effort de s’équiper d’un compte tour électronique et du tableau de bord de la seconde génération, tandis que le volant reçoit un logo Peugeot-Talbot Sport. On retrouve ces mêmes couleurs sur la carrosserie sur la calandre, le hayon et les ailes avant. Un sticker « 205 Rallye » complète le hayon et les panneaux de custodes sont griffés « Rallye » et « 1.3 ».

Cousine de l’Ax Sport, à qui elle empreinte le moteur TU24, la 205 offre un gain de 8 ch et 0,7 Mkg grâce à l’adoption d’une boîte à air plus grande et de conduits mieux dessinés. Avec 103 ch DIN à 6800 tr/mn et un couple de 12,2 Mkg à 5000 tr/mn, cette mécanique est capable de l’emmener à 190 km/h grâce à un rapport poids/puissance de 7,7 kg/ch.

Dotée des suspensions avant et arrière de la 205 GTi 115, la 205 Rallye affectionne les routes sinueuses prises à vive allure, où elle fait preuve d’une excellente stabilité. On retrouve d’ailleurs à son volant les sensations éprouvée avec sa grande soeur. Des impressions très viriles, la raideur et la nervosité générale du comportement demandant quelques notions de pilotage pour ne pas partir à la faute. Pour le look et le comportement, le déport des roues a été augmenté de 25 mm. On a également greffé sur cette voiture le système de freins de la GTI avec des tambour à l’arrière. Le poids limité de l’auto lui assure un freinage digne d’une sportive.

Concrètement, la Rallye roule pratiquement comme une GTI 105-115 grâce à la très bonne volonté de son moteur et sa tenue de route efficace. Si son dépouillement avait de quoi rebuter la clientèle BCBG, son succès fut immédiat en compétition, domaine pour lequel Peugeot l’avait initialement conçue.

Aujourd’hui devenu un véritable collector, la 205 Rallye a souffert des années, des pilotes en herbe qui ont appris à son volant à éviter les pièges des spéciales de rallye, et sur les presque 30000 exemplaires produits (Peugeot avait envisagé une production de 5000 Rallye lors de son lancement, c’est dire son succès), bien rare sont les modèles restés en état d’origine et ayant évité les vagues destructives du rallye ou du tuning des années 2000.

 

La 205 rallye proposée à la vente est une phase 2, reconnaissable à ses clignotants blancs et ses feux bicolores arrières.

Mise en circulation en décembre 1991 c’est une des dernières Rallye produites.

N’affichant que 79900 Km d’origine, elle est dans un état réellement exceptionnel, possédant toujours sa sellerie d’origine.

La peinture a été refaite il y a quelques années mais de grande qualité, toute la voiture a été démontée, repeinte en éléments séparés, vitres déposées … elle ne présente aucune trace sur les joints ou ailleurs.

Le compartiment moteur est tout simplement incroyable, jamais restauré et dans un état proche du neuf, tous les zingages des pièces sont encore parfaits, elle a encore tous ses autocollants, les durites d’origine n’ont pas été remplacées par des modèles modernes silicone.

Cette 205 Rallye s’adresse réellement à un amateur exigeant à la recherche d’un modèle exceptionnel

Disponible immédiatement

Visible sur rdv.